Home Boutique Sports Meilleur vélo électrique 2021, guide d’achat.

Meilleur vélo électrique 2021, guide d’achat.

0
Meilleur vélo électrique 2021, guide d’achat.

Quel est le meilleur vélo électrique de 2021 ? Découvrez-le dans ce classement complet et constamment mis à jour des meilleurs modèles disponibles en ligne. Lisez le guide d’achat et les conseils pour acheter le meilleur vélo électrique – tout ce que vous devez savoir avant d’en acheter un ! Prix, offres, caractéristiques et avis pour acheter le meilleur modèle.

Tableau de comparaison.

Nous vous présentons un tableau comparatif des meilleurs vélos électriques, comparez les prix et les caractéristiques pour choisir le meilleur :

Qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Selon la législation européenne 2002/24/CE, le vélo électrique, ou e-bike, est par définition un vélo avec assistance au pédalage. Il s’agit d’un vélo qui assiste le pédalage (d’où le terme “pédalage assisté”) grâce à la présence d’un moteur électrique rechargeable. Les vélos électriques sont souvent perçus comme similaires aux cyclomoteurs, mais la réalité est très différente car le moteur n’est activé que lorsque les pédales sont actionnées. Ils sont également équipés d’un capteur qui limite l’assistance au pédalage si la vitesse dépasse 25 km/h et bloque l’assistance lorsque le pédalage s’arrête. Le vélo électrique peut être utilisé à plusieurs fins : pour aider à pédaler, notamment en ville, pour se rendre au travail sans transpirer ou même pour atteindre des endroits difficiles d’accès, par exemple en raison de montées exigeantes. L’e-bike est très pratique pour se déplacer facilement dans les villes animées, car il peut également accéder aux zones piétonnes. L’e-bike est également recommandé pour faciliter l’exercice physique chez les personnes âgées ; c’est aussi un moyen de transport écologique très efficace, sans émissions.

Le meilleur vélo électrique de 2021, le classement !

Nous vous présentons un classement des 10 meilleurs modèles de vélos électriques disponibles en ligne :

Vélo électrique pliant :

Vélo électrique de ville :

Vélo électrique de montagne :

Comment l’utiliser ?

Le vélo à pédalage assisté présente les mêmes avantages qu’un vélocipède, vous pouvez donc l’utiliser sur les pistes cyclables, les zones piétonnes et les zones à accès limité. Elle est exempte d’assurance obligatoire, de plaques d’immatriculation et de tout type de permis, et vous n’avez même pas besoin de porter une couverture lorsque vous l’utilisez, bien que cela soit toujours recommandé. Cependant, pour conserver ces avantages, il doit respecter le code de la route, qui stipule que le moteur ne peut dépasser 250 watts et que l’assistance au pédalage doit s’arrêter lorsque la vitesse dépasse 25 km/h, sinon il est assimilé à un cyclomoteur et donc passible de sanctions civiles et pénales. Mais comment l’utiliser ? Une fois sur le vélo, vous réglez le rapport de vitesse et la puissance du moteur via l’ordinateur situé sur le guidon, de sorte que le moteur distribue la puissance en fonction de la force que vous exercez en pédalant. Les vélos électriques sont très utiles surtout dans les montées pour réduire l’effort, dans ce cas il suffit de régler la vitesse dans un rapport agile et ensuite régler le niveau d’assistance, généralement selon les différents modèles cela varie de 3 à 4 niveaux, et il suffit de pédaler de façon continue et régulière de sorte que le moteur donne une assistance continue réduisant l’effort physique.

Guide d’achat et caractéristiques.

Il existe différents types de vélos électriques sur le marché. Avant d’en acheter un, vous devez donc comprendre l’usage que vous allez en faire. Si vous comptez l’utiliser en ville, vous avez besoin d’un modèle confortable qui peut également transporter vos courses, mais si vous comptez l’utiliser pour vos loisirs ou pour monter des côtes, il est préférable d’opter pour un eMTB. Si vous vous déplacez souvent en transports publics et que vous devez l’emporter avec vous, vous pouvez opter pour un modèle pliable. Le choix du moteur dépend également de l’utilisation : le moteur à moyeu est idéal pour ceux qui roulent sur des parcours plats car l’entraînement se fait directement sur la roue ; le moteur monté sur moyeu est destiné à ceux qui roulent souvent en montée et sur des terrains accidentés ; le moteur à rouleau est très léger par rapport aux autres et peut être démonté. Le choix de la batterie détermine l’autonomie, la robustesse et la maniabilité du vélo. La batterie la plus courante et la meilleure est la batterie au lithium, qui garantit d’excellentes performances pour un poids très faible. En termes de positionnement, il est préférable que la batterie soit proche du sol, en position centrale, pour faciliter les déplacements dans les virages et sur les terrains accidentés ; la partie du vélo qui reste immobile est la partie centrale. Alors oui à la batterie dans le tube au lieu de la bouteille d’eau, mais évitez les modèles qui ont la batterie sur le guidon car le vélo devient déséquilibré et la direction est plus difficile. Certains modèles ont la batterie sur le moyeu avec le moteur, l’esthétique est certainement plus propre mais la roue arrière est plus lourde. Il existe des modèles qui vous permettent de monter la batterie séparément, de la transporter dans le sac à dos et de la connecter au connecteur, ce qui vous permet d’avoir un vélo très maniable, mais d’un autre côté vous aurez un poids d’au moins 2 kilos de plus sur vos épaules. Le poids d’un vélo électrique est plus lourd qu’un vélo normal, il est donc préférable de choisir un modèle avec des freins à disque qui peuvent bien freiner dans toutes les conditions. Les freins à disque s’usent moins et vous permettent de parcourir de plus longues distances. Les commandes sont presque toujours situées sur le guidon, et certains écrans sont amovibles, ce qui est une commodité supplémentaire lorsque l’on roule sur des terrains propices aux chutes pour éviter les bris. L’autonomie d’un vélo électrique dépend de la puissance de la batterie, ainsi que de facteurs externes tels que le vent de face, le poids sur le vélo, le niveau d’assistance réglé, la pente du parcours, le pédalage, la température extérieure, en effet par temps froid les batteries durent moins longtemps. Les batteries ont une puissance minimale de 200 Wh (wattheures) et maximale de 600 Wh. Les premiers permettent une autonomie de 40 km, les seconds une autonomie de 100 km.

Top marques :

Vélos électriques NCM :

Vélos électriques BIWBIK :

Vélos électriques Moma Bikes :

Vélos électriques Atal :

Vélos électriques Atal :

Revoe Electric Bikes :

Macwheel Electric Bikes :

HITWAY Electric Bikes :

Electric Bikes